Guinée : HPX récupère l’exploitation du gisement de fer du mont Nimba

En discussion depuis déjà plusieurs mois avec les autorités guinéennes, la compagnie d’exploration minière américaine High Power Exploration (HPX), contrôlée par l’homme d’affaires canadien Robert Friedland, a conclu un accord avec le pays ouest-africain pour la reprise de l’exploitation du gisement de fer du mont Nimba.

Signée le 5 septembre à Conakry, en présence du président guinéen Alpha Condé et de l’ancien chef d’État sud-africain Kgalema Motlanthe, la convention avalise l’acquisition par HPX d’une participation de 95 % dans le gisement de minerai de fer du mont Nimba, jusque-là détenu par BHP, Newmont Goldcorp et Orano (ex-Areva). « Je suis ravi que HPX travaille avec le gouvernement et le peuple guinéen pour mettre en production le gisement Nimba et aider son excellence le professeur Alpha Condé à réaliser sa vision de longue date, de voir la Guinée devenir un producteur au niveau mondial de minerai de fer », s’est ainsi félicité le PDG d’HPX, Eric Finlayson, lors de la signature de l’accord. Le dirigeant a par ailleurs précisé que « […] plus de 95 % des employés et collaborateurs actuels du projet sont des ressortissants guinéens et [que] le programme de recrutement et de formation du projet continuera de donner la priorité aux Guinéens qualifiés pour des postes de direction et professionnels ». Un discours très certainement apprécié dans un pays qui, malgré ses richesses minérales considérables, reste l’un des plus pauvres de la planète (883 dollars de PIB annuel par habitant).

Lire aussi : Guinée : l’Indien Ashapura reprend la mine de fer de Yomboyéli

HPX, qui prévoit de développer la mine avec une capacité de traitement initiale de 5 millions de tonnes par an, extensible plus tard à 20 millions de tonnes/an, devrait cependant y trouver son compte : selon une étude réalisée en 2015 par l’United States Geological Survey, le gisement de Nimba, situé dans la région forestière de la Guinée, contiendrait environ un milliard de tonnes de minerai de fer à haute teneur avec de très faibles niveaux d’impuretés.