Harmony Gold lève des fonds en bourse pour finaliser sa dernière acquisition

L’enjeu : pour Harmony Gold, l’appel au marché lui permet de boucler son tour de table financier.
Officialisée en février, l’acquisition par Harmony Gold des derniers actifs aurifères sud-africains d’AngloGold pour 300 millions de dollars devait en partie être financée par une levée de fonds sur les marchés. C’est désormais chose faite.

Dans un communiqué rendu public le 25 juin, la direction d’Harmony Gold a annoncé avoir levé 200 millions de dollars à la bourse de Johannesburg, par le biais d’une augmentation de capital. Cette opération financière consiste à faire croître le capital social de l’entreprise en créant de nouvelles actions, qui sont achetées ensuite en Bourse par des actionnaires (anciens ou nouveaux). Dans le détail, c’est 60 278 260 nouvelles actions qui ont ainsi été émises, au prix unitaire de 57,50 rands (3,29 dollars), a précisé la société, ce qui représente environ 11 % du total des titres en circulation d’Harmony. Commentant cette levée de fonds réussie, Peter Steenkamp, le PDG d’Harmony, a pour sa part indiqué que la société qu’il dirige avait «[…] l’intention de reproduire [son] succès en Afrique du Sud, avec des décennies d’acquisition, d’exploitation et de prolongation de la durée de vie des mines, et d’extraire une valeur supplémentaire de [ces nouvelles] opérations minières ». La reprise des actifs sud-africains d’Anglogold va surtout permettre à Harmony Gold de changer de dimension, ce dernier passant de la position de troisième producteur aurifère de la Nation Arc-en-ciel, à celle de premier producteur de métal jaune d’Afrique du Sud.

Pour rappel, Harmony avait accepté en février de racheter pour 300 millions de dollars- dont 200 millions payés en numéraire immédiatement- les actifs miniers sud-africains d’AngloGold Ashanti, qui comprenaient notamment le site de Mponeng, la mine d’or la plus profonde du monde, et First Uranium Corporation, une filiale d’AngloGold spécialisée dans le retraitement des déchets miniers.

Localisation des principaux sites miniers sud-africains exploités par Harmony Gold.
Crédit : Harmony Gold

Lire aussi : AngloGold tire un trait sur la nation Arc-en-ciel en y cédant ses derniers actifs
Lire aussi : Le sud-africain Harmony Gold renoue avec les bénéfices
Lire aussi : AngloGold Ashanti porté par un cours de l’or au plus haut depuis 6 ans