Mauritanie : Kosmos découvre un nouveau gisement gazier offshore

La Mauritanie réussit décidément plutôt bien à la junior Kosmos Energy ! Après avoir révélé le méga gisement de Grand-Tortue en 2015, la société américaine a annoncé lundi 28 octobre avoir de nouveau effectué une découverte majeure de gaz naturel au large des côtes mauritaniennes, grâce au forage du puits Orca-1.

« Orca-1, qui, à notre avis, est la plus grande découverte d’hydrocarbures en eau profonde au monde jusqu’à présent cette année, démontre une nouvelle fois la qualité du bassin gazier mauritanien à l’échelle mondiale », s’est félicité le directeur général de Kosmos, Andrew Inglis, dans le communiqué de presse officialisant la découverte. Situé à une centaine de kilomètres des côtes mauritaniennes, le puits Orca-1 a été foré à environ 2 500 mètres en dessous du niveau de la mer, et sa profondeur totale approcherait les 5 300 mètres. Selon les données publiées par la firme américaine, il contiendrait une poche de 13 000 milliards de pieds cubes de gaz, jouxtant celle du puits Marsouin-1, découvert en 2015, ce qui porterait à 50 000 milliards de pieds cubes les réserves estimées des champs gaziers découverts par Kosmos Energy en Mauritanie. L’annonce renforce en tous les cas encore un peu plus l’attractivité de ce secteur de prospection sis au large de la Mauritanie et du Sénégal, et qui – signe des temps – attire de plus en plus les majors pétrolières (British Petroleum, mais aussi Total et CNOOC chez le voisin sénégalais), intéressées par le potentiel désormais avéré de cette zone. Par ailleurs, avec cette nouvelle découverte, Kosmos a fait part de son intention d’étendre le délai pour vendre ses intérêts dans la région à l’année prochaine (l’entreprise avait initialement prévu de le faire d’ici la fin de cette année) afin de « donner aux acheteurs potentiels plus de temps pour analyser ces nouvelles données ». Une manière comme une autre de faire monter les enchères.

Lire aussi : Kosmos Energy réitère sa volonté de réduire la voilure dans le projet Grand Tortue-Ahmeyim
Lire aussi : Affaire Aliou Sall : le président sénégalais réplique