Ouganda : les exportations d’or ont plus que doublé en 2019

C’est ce qu’a déclaré à Reuters mercredi le directeur exécutif en charge de la recherche à la Banque centrale d’Ouganda, qui attribue cette forte hausse (de 514,8 millions de dollars exportés en 2018, l’Ouganda est passé à 1,25 milliard de dollars en 2019) à la demande croissante de lingots – l’or restant une valeur refuge par excellence – et à une augmentation de la capacité de raffinage du pays (qui compte en tout 4 raffineries), notamment depuis la mise en service de l’Africa Gold Refinery en 2016. Pour rappel, en 2018, l’or a dépassé pour la première fois le café en tant que première exportation et source de devises de l’Ouganda. Le pays devrait continuer à enregistrer une importante augmentation des exportations d’or, car malgré une faible production nationale (l’équivalent de 50 millions de dollars), il s’affirme comme une plaque tournante régionale du commerce de ce métal précieux, importé le plus souvent de toute l’Afrique des Grands Lacs et du Soudan du Sud, ainsi que du Venezuela l’année dernière.